15 juin 2016 ~ 0 Commentaire

Puissance et endurance pour courir plus vite

Avant de commencer, chaque volontaire a donné un échantillon de salive pour le test de DNAFit, qui évalue la présence de 15 gènes variants que les études précédentes ont lié au pouvoir ou de la performance d’endurance, puis les combine dans un algorithme propriétaire (et confidentiel) pour classer chaque sujet comme meilleure adapté à la formation de puissance ou d’endurance avec un régime paléo. Les résultats d’ADN étaient «en double aveugle», cachée à la fois des athlètes et du chercheur de superviser la formation.

La moitié des athlètes de puissance ont été affectés à des séances d’entraînement de puissance, tandis que l’autre moitié a fait des séances d’entraînement d’endurance; les athlètes d’endurance ont été également divisés. Après huit semaines, ceux dont la formation correspondant à leurs gènes avaient amélioré leur saut de countermovement (une mesure de la puissance explosive) et de la performance de musculation dans une épreuve de vélo de trois minutes (une mesure de l’endurance) de 6 à 7 pour cent. En revanche, ceux dont la formation et les gènes ont été dépareillées amélioré sur les deux mesures de 2 à 3 pour cent.

Ceci est un résultat remarquable. Mais je parlais à une demi-douzaine de scientifiques au sujet de l’étude, et chacun d’entre eux était sceptique sur les résultats. Et il y a, en effet, certaines questions méthodologiques. L’un est le nombre d’abandons.

Un autre est le fait que le test de DNAFit produit une échelle de 0 à 100 de la puissance par rapport à l’endurance, mais les résultats sont présentés comme deux catégories seulement. Comment les gens qui obtiennent 49 ou 51 pour cent de puissance répondent aux différents types de formation? Je demandai à voir les résultats individuels, mais les auteurs ne voulaient pas les envoyer.

En fin de compte, le plus grand drapeau rouge pour moi n’a pas été tout particulièrement défaut-il méthodologique est que les résultats semblaient tout simplement trop beau pour être vrai. Et que, paradoxalement peut-être, est la raison pour laquelle je me suis retrouvé de décider d’écrire au sujet de l’étude, malgré mes doutes. Parce que si je choisis d’ignorer les études simplement parce que les résultats sont inattendus, alors ce que je suis en train de dire est que je ne crois pas dans les études!

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

Blog de l'OMBD catégor... |
Autopdesaforme |
Turfiste |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Actudelapetiteballejauneetd...
| Actu Du Basket Dans Le Monde
| Twirling Club Fulgentais