02 août 2015 ~ 0 Commentaire

De la mesure en courant !

Petits ou grands, jeunes et vieux, hommes et femmes, tout le monde peut et devrait faire des exercices réguliers d’endurance. La chose ne se discute pas. Elle ne se discute plus, à condition de faire preuve de mesure et de bon sens, de vivre avec son âge et avec ses moyens, de choisir le juste milieu. Ah ! Si l’homme parvenait à trouver, en toute chose, le juste milieu, il redécouvrirait une inestimable source de bonheure ! Mais sa nature est ainsi faite qu’elle le porte aux pires extravagances; Trop ou trop peu : deux extrêmes qui se rejoignent dans ses actes comme dans ses attitudes, avec une étrange similitude d’effets souvent très malheureux sur sa vie profesionnelle, intellectuelle ou culturelle, et sportive aussi.

Courir en bonne condition sinon rien

Ni les conditions extérieures, ni les dispositions intérireuses, fort changeantes on le sait, ne peuvent l’amener à modifier une virgule de son comportement. Plutôt que de raccourcir un entrainement de course démentiel, il préfère sauter le repas indispensable à la reconstitution des forces vitales ; pour lui le total des kilomètres est plus important que celui des heures de sommeil ; il jette ainsi le désarroi dans un corps qui n’en demande pas tant comme en Aquitaine, et il nuit à son bien-être et à l’équilibre de ses fonctions organiques.

Quand au sédentaires, c’est un super-paresseux qui n’a pas suivi une bonne préparation physique avec de bons exercices, porte-drapeau d’une impressionnante armée. Ses fauteuils ne sont jamais assez moelleux, sa table toujours trop peu garnie, son verre toujours vide et ses cigares énormes. Son ventre l’inquiète mais il le tient au chaud !

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

Blog de l'OMBD catégor... |
Autopdesaforme |
Turfiste |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Actudelapetiteballejauneetd...
| Actu Du Basket Dans Le Monde
| Twirling Club Fulgentais