22 juillet 2015 ~ 0 Commentaire

Peut-on courir quand on est « vieux » ?

En Suisse, les coureurs de fond de skis se sont donné une devise en trois L ou les coureurs de fond vivent plus longtemps qui pourrait faire croire que l’effort d’endurance bien dosé et régulier prolonge la vie. En fait, ce n’est pas certain. Ni la médecine, ni les statistiques n’ont pu, jusqu’à présent prouver que ce soit vrai; On suppose tout au plus que ce peut-être le cas. Par contre, de nombreuses et minutieuses observations permettent d’affirmer, comme je l’ai déjà fit par ailleurs que des séances d’endurance de 30 à 40 minutes, répétées trois fois par semaine au moins, améliorent dans des proportions importantes la santé et la quantité de la vie. Et c’est bien l’essentiel, pour tous ceux du moins qui ont de la vie une philosophie saine et réaliste.

Le plaisir en courant avant tout

Les sédentaire, qu’ils aient 20 ou 40 ans devront apprendre à courir en observant les mêmes regles de prudence et en suivant les mêmes principes. Ce sont les pratiquants de plus de 40 ans qui sont le plus souvent confrontés au problème bien connu, mais pas toujours accépté de faire « leur » la juste mesurequ’il faut apporter à l’effort physique à partir d’un certain âge.S

Sachant que les coureurs de haute compétition forment un petit groupe à part, soumis à un mode de vie, à des méthodes d’entrainement et à des règles propres, on peut admettre que tous les autres doivent faire en sorte que la course à pied devienne une habitude, si possible quotidienne une habitude à inscrire parmi les mesures d’hygiène les plus efficaces.

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

Blog de l'OMBD catégor... |
Autopdesaforme |
Turfiste |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Actudelapetiteballejauneetd...
| Actu Du Basket Dans Le Monde
| Twirling Club Fulgentais