30 juin 2015 ~ 0 Commentaire

Le remède

Et tout ceci parce qu’ils ne connaissent pas le remède le plus simple et le plus naturel qui soit : soumettre son corps à un effort de durée progressive, courir le temps qu’on a, mais régulièrement. Par sentiment de bien-être et par souci de conservation, les nouveaux adeptes de la course à pied reconceront , lentement peut etre mais surement, à la fumée qui oppresse leur poitrine et qui contribue à les essoufler durant leur effort; Consommateur de calories, cet effort les empechera en outre de s’alourdir, meme s’ils mangent un peu plus. Physiquement et moralement la course transforme les hommes et les femmes qui la pratique.

Il est d’ailleurs symptomatique de constater que les progrès de la science équivalent presque toujours à un éloignement de la nature. Ainsi au fur et à mesure que disparaissent les maladies infectieusessous l’effet préventif ou curatif de produits pharmaco-chimique de plus en plus subtils, et grâce aussi à des mesures d’hygiène accrues, celles dites maladies de la civilisation, parce qu’elles découlent directement de notre mode de vie actuel progressent au point que l’OMS elle meme ne sait plus quels moyens utiliser pour faire entendreses cris d’alarme. Ces maladies ont des facteurs que les sports d’endurance comme la course à pied parviennent soit à éliminer soit à compenser.

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

Blog de l'OMBD catégor... |
Autopdesaforme |
Turfiste |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Actudelapetiteballejauneetd...
| Actu Du Basket Dans Le Monde
| Twirling Club Fulgentais