25 juin 2015 ~ 0 Commentaire

Le bonheur de courir

Le bonheur de courir, c’est la félicité qui découle de la joie et du plaisir. C’est dire qu’il s’agit d’un état de grande satisfaction psychosomatique dans lequel, comme l’indique cette dernière expression, l’ame et le corps connaissent ensemble une plénitude de sentiments profonds et partiellement indéfinissables, phénomène que le docteur thaddeus psychiatre à San diego, appelle le troisième souffle,qui permet de descendre en soi-même comme par une trappe pour y pénétrer dans une mystérieuse grotte aux trésors;

Combien de coureurs n’ai je pas entendu s’exclamer, au passage des coureurs : mais qu’ont-iols donc , Ils  souffrent, leurs visages sont marqués par l’apreté de la lutte, leurs p ieds meurtri, et pourtant ils ont l’air heureux;

Enfait ils sont heureux carl ‘effort leur permet de décourir et de longer la limite de leurs possibilités et c’est tout ce qui compte pour les coureurs.

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

Blog de l'OMBD catégor... |
Autopdesaforme |
Turfiste |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Actudelapetiteballejauneetd...
| Actu Du Basket Dans Le Monde
| Twirling Club Fulgentais